mercredi 21 août 2019

Mélodie de Noël

Un article sur Noël, un mois d'août ? Mais ça ne va pas bien ?! Le soleil a dû taper trop fort sur ma tête... L'explication est plus simple que cela, enfin je crois.

En vacances en Alsace, j'avais envie de faire plaisir à Mauricette ! Elle crée toutes sortes d'objets et décorations sur le thème de Noël, qu'elle propose dans sa boutique à Kaysersberg, toute l'année. Boutique By Mauricette au 113, rue du Gal de Gaulle. (Vous pouvez également la retrouver sur Facebook !)

Crédits photos : By Mauricette

Crédits photos : By Mauricette

Crédits photos : By Mauricette
Avec deux chevilles de bois personnage et des peintures aux couleurs de Noël, j'ai réalisé un Père Noël et Mme. Regardez les visages tendres et amusants de ces charmants petits personnages qui vous tiendront compagnie.

 

 

 

Ce sont des Peg Dolls, petits morceaux de bois tourné, avec une tête ronde reliée à un corps plus ou moins grand et cylindrique. Je les achète, en tenue d'Eve et d'Adam, pour les peindre, les transformer, leur donner une âme en les amenant à la vie. On peut également les habiller de feutrine, mais je n'ai pas encore testé. Un jour, sans doute.

J'ai découvert récemment un artisan qui les fait fabriquer en France, dans le massif du Jura, en bois de hêtre. C'est ici : Nils & Happy to see you.

Ce duo chic et choc devrait faire merveille en guise de déco, ou bien faire naître de jolies histoires insolites de l'imagination fertile des enfants. Le père Noël est le personnage chéri des bambins ! De rouge vêtu, il a le nez rosi par le froid. Le pompon de son bonnet dodeline dans son dos. Madame Noël s'active en cuisine, devant son fourneau. Elle a mis son tablier, signe qu'elle doit nous préparer les fameux Bredalas, tradition gourmande en Alsace. C'est malin, j'ai faim maintenant ! A moins que ce ne soit une bûche au chocolat... Chignon bien fixé, lunettes vissées sur le nez, elle s'affaire. Quel gourmand va se régaler ?



Je n'ai pas pris de photos étape par étape, mais vous pouvez retrouver un tuto ici.

Dans une boutique de Colmar, j'ai trouvé (c'est si rare !) deux petits anges en bois brut, 6 x 4 cm, à suspendre. (Marque Rayher) Je vous les présenterai pour... Noël ! J'ai déjà réfléchi à leur transformation.


Si vous passez par l'Alsace, n'oubliez pas de rendre visite à Mauricette. Elle vous réservera un bon accueil.

Pour retrouver tous mes autres Peg Dolls, vous pouvez cliquer sur ce lien. Bonne visite !

Je vous dis à très vite pour un nouvel article.
Schmoutz ! (Bisous en Alsacien)
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 14 août 2019

Allez, ouste le film étirable !

Ou comment pratiquer le zéro déchet, avec la couture.

Dans ma cuisine, on peut trouver : l'essuie-tout lavable, les sacs à vrac pour les courses éco-responsables, le sac à pain en coton, les sacs à tarte et le tote bag. Et dans la salle de bain : des cotons démaquillants lavables.

Le zéro déchet a un allié de taille : le DIY. Toujours avec l'idée de réduire nos déchets, je m'attaque au film alimentaire et j'adopte la charlotte qui permet de couvrir les plats sans plastique. Et je peux utiliser ce que j'ai déjà, à savoir des chutes de coton enduit. Les nappes remisées au fond d'un placard peuvent se révéler très précieuses tout à coup ! Go, go ZD !

L'alternative est simple : coudre des couvercles souples et ronds, imperméables, lavables, donc réutilisables. On peut leur donner des tailles différentes pour s'adapter aux saladiers, moules à manqué, bols, plats à tarte, etc. Ils s'utilisent au réfrigérateur, pour les pique-niques, au travail, etc, et remplacent le film étirable et l'aluminium.


Astuce ! Coudre de la toile enduite n'est pas chose aisée : ça glisse ! On peut coller du ruban adhésif dit masking tape, ou encore du ruban de protection pour les peintres, SOUS le pied de biche classique. Le papier de soie, entre la machine et la toile enduite, pour éviter qu'elle accroche, donne également de bons résultats.

J'ai commencé par coudre des couvercles simples, avec pose de biais.



On insère l'élastique dans le biais, puis on enfile un embout de cordelière et on noue, ou bien on ferme l'élastique en rond. Le bord élastiqué permet une bonne tenue sur le saladier. Beaucoup de tutos sur la toile vous indiqueront comment procéder.

Puis, j'ai découvert le tuto du couvercle double ! Sans pose de biais. C'est mon préféré ! Il faut choisir deux tissus assortis, de ce fait, votre couvercle sera réversible.


Pour faire des couvercles de grandes tailles, j'utilise des plats ronds de présentation en inox, de 41 et 37 cm. Un couvercle de 41 cm de diamètre convient très bien pour un saladier de 29 cm.



Les étapes de réalisation

1. Sur l'envers du tissu enduit, tracer un grand cercle à l'aide du plat. Découper soigneusement. Recommencer l'opération sur le second tissu.

2. Superposer endroit contre endroit les deux tissus, maintenir avec les pinces pour tissus.


3. Piquer tout autour, près du bord, à 0.5 cm, en laissant une ouverture de 5 cm pour le retournement. Vérifier vos coutures sur les deux faces, avant d'entailler l'excédent de tissu, au ras de la couture. Les entailles sont perpendiculaires à la couture, espacées de 0.5 à 1 cm, sauf sur l'ouverture. Votre rond n'en sera que plus joli, il se mettra bien  à plat.


4. Retourner l'ouvrage sur l'endroit. Bien mettre les tissus en forme, maintenir avec les pinces.


5. Réaliser une seconde couture à 1.5 cm du bord afin de créer un ourlet, et sans laisser d'ouverture cette fois-ci. Enfiler l'élastique (plat, de 5 mm de large) dans ce tunnel à l'aide d'une épingle à nourrice (ou enrouler du masking tape sur l'extrémité de l'élastique).

6. Ressortir de l'autre côté et répartir les fronces en s'aidant du saladier. Couper l'élastique, ouvrir et refermer l'épingle sur les deux extrémités pour ne pas les perdre.


7. Les coudre ensemble, sur 1 cm, en les faisant se chevaucher. Rabattre vers l'intérieur l'excédent de tissu de l'ouverture et l'élastique, et terminer par une couture à la main.


Conseils. Ne pas utiliser au micro-ondes, ni au four, le produit n'est pas adapté. Se lave à l'éponge, ou en machine à 30°C, dans un filet. Repassage à fer doux.
  
Et voilà vos saladiers joliment coiffés de charlottes !



Alors ciao le film alimentaire et l'alu ! Ma cuisine devient écolo, en plus, c'est joli ! Sans oublier que les charlottes ont une loOoNngue durée de vie. J'ai testé aussi l'emballage réutilisable à la cire d'abeille (Beeswax wrap), et ces propriétés antibactériennes. On en reparlera... Je voudrais coudre également des charlottes pour plats rectangulaires. De cela aussi, on reparlera plus tard dans un autre article.

Bisous, bonne semaine estivale !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 7 août 2019

Fiesta !

Se retrouver autour d'un repas et partager de bons moments avec les collègues est un plaisir non dissimulé ! Dans la vie, les meilleurs choses sont gratuites. Alors pourquoi se priver ? Un sourire par ci, du bonheur par là...



J'ai souhaité une jolie table pour les accueillir : des fleurs et des Peg Dolls, avec pour thème, le monde hospitalier et l'orthopédie. Côté fleurs, des soliflores originaux, un simple tube pour HBPM (les p'tites piqûres contre les phlébites, vous savez) glissé dans un reste de bande de résine, durcie. Et des supports, plus élaborés, avec pinces Kocher et abaisse-langues. Une idée empruntée à Yolande, à retrouver iciTout cela est fabriqué en un rien de temps. Remplis de fleurs du jardin (avant la canicule !), ma table est prête.









Côté Peg Dolls. Décidément, j'aime bien peindre ces petits personnages en bois ! Je me suis fait plaisir en essayant de représenter certaines professions du milieu médical et para-médical : la pédiatre, le cardiologue, le chirurgien et la secrétaire. Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite et involontaire. Non ? Si, si !!








Je ne suis pas la seule à avoir eu l'idée du handmade. Parmi toutes les surprises, j'ai reçu une vitrine miniature, faite par Stéphanie. Dans un cadre 12x18 cm, elle a réuni mes passions. On y retrouve nos 3 filles et nos 2 zizigotos.





A l'aide d'une banderole faite main, ils me souhaitent une bonne retraite. Les mots sont composés avec un mètre de couturière, des bobines de fil, des tubes de peinture, des écheveaux de coton, des boutons, etc. L'idée est très originale ! Merci de les avoir fait participer.









Dans le coin de droite, l'univers hospitalier : une photo de la salle de plâtre, une botte résine (bien à 90°!), ma tenue, un set à pansement, et l'écharpe Miss résine, portée lors d'une autre soirée.



Le reste de la vitrine est occupée par la couture : machine à coudre, paire de ciseaux, coupons de tissus et un clin d’œil à ce blog, Aussit'Odile, aussitôt fait.





Pour finir, tout à gauche, la danse, ou plus exactement la Line Dance. Lors de la soirée, elles m'ont fait une très jolie surprise ! Entraînées par Valérie, qui pratique la Line également, elles ont appris et répété une chorégraphie. Cela m'a fait particulièrement plaisir, j'ai aimé danser avec vous. C'était une belle attention ! Je n'écouterai plus jamais cette chanson September de Earth, Wind & Fire de la même façon. Merci pour ce beau cadeau. Je suis ravie de faire partie de cette joyeuse bande. Avec vous, les journées de travail paraissaient plus légères !



« La vie est trop courte pour donner une seule minute à quelque chose qui ne fait pas votre bonheur. »

Je vous souhaite un bel été, bonnes vacances.
A bientôt pour un nouvel article.
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...