mercredi 18 mai 2022

Un p'tit coin de paradis

Ou presque... On a refait le coin bureau. On voulait lui donner une touche unique, sans être pro. Rien de tel qu'un bon rangement pour se sentir mieux, à la fois chez soi et dans sa tête. On fait place nette. On ne peut pas vraiment y échapper, autant le faire de la meilleure des façons.


Dans l'angle de la pièce, et pour le mettre en valeur, j'ai peint un motif pas très compliqué, un triangle bien pointu, pointe en bas. Il se peint très facilement et en quelques minutes, et cela me va bien. C'est idéal pour booster un mur un peu sage.


La démarche est amusante et simple. Pour dessiner soi-même un grand triangle, épingler une longue ficelle du plafond au sol. La base du triangle au plafond est d'un mètre de chaque côté de l'angle. Positionner une grande règle le long de la ficelle bien tendue (grande règle légère en aluminium, avec deux poignées) et tracer le triangle. Coller du ruban adhésif de masquage pour délimiter la zone de peinture le long du trait, à l'extérieur du triangle. Renouveler l'opération sur l'autre mur. (En fait, j'ai dessiné deux triangles rectangles de chaque côté de l'angle.) Ensuite, appliquer deux couches de peinture sans dépasser le ruban de masquage. Retirer le papier de masquage, délicatement, après 10 min environ, avant que la peinture soit complètement sèche.

C'est sympa, ce coloriage XXL ! On obtient un effet graphique, qui pointe vers le bureau. C'est un plateau en bois de pin massif, sans vernis, combiné à deux tréteaux réglables en hauteur : bureau minimaliste tout en étant joli.

Astuce : pour dissimuler les câbles électriques, on utilise une caisse à vin pour bouteille (encore !). La multiprise est cachée à l'intérieur et accessible à l'arrière.

Avez-vous remarqué la poubelle, sous le bureau ? Un objet du passé... qui m'amuse.


Les rangements muraux : deux tablettes d'1,20 m, et une étagère, plus petite, de 90 cm. Elles sont fixées sur des équerres, pour créer un espace de rangement. Les objets du quotidien sont regroupés près de leur zone d'utilisation. Les autres sont à portée de vue. Ces tablettes sont pratiques pour débarrasser un plan de travail trop encombré.



Et puis, je l'avais vue passer sur Pinterest : une caisse à vin (encore et toujours, que voulez-vous, j'adore les détourner !) transformée en étagère avec des ceintures en cuir, achetées pour l'occasion chez Emmaüs. Comment résister ?


Ces petites boîtes peuvent servir de casiers muraux. J'ai peint le fond en blanc et la tranche en gris, dans les coloris de la pièce. La couleur naturelle du bois contraste avec le fond et la couleur des ceintures. Là encore, on délimite la zone à peindre avec le ruban de masquage pour éviter les bavures. On peint le fond de la caisse en deux couches pour une couleur plus intense. On retire le ruban adhésif dès la seconde couche passée. Au mur, elle devient un élément de décoration à part entière.


Pour voir les étapes de cette réalisation, c'est sur le site 18h39 de Castorama, et ici.

Petit conseil bon à prendre je crois : n'éloignez pas trop les boucles des ceintures de la caisse à vin. Pour avoir essayé, la caisse-étagère ne reste pas bien collée au mur, elle bascule vers l'avant. On vous conseille de fermer les ceintures au maximum, de rentrer l'ardillon (je ne savais pas que ça s'appelle comme cela) dans le trou le plus proche du centre de la ceinture, quitte à en rajouter avec une pince emporte-pièce.

Deuxième conseil : n'hésitez pas à poser des patins auto-adhésifs sur la ceinture, à la base de la caisse, pour éviter les salissures, dues au frottement sur la peinture du mur.


Tout ce petit aménagement donne du caractère à la pièce, non ? Une déco qui nous correspond à 100%. Il vous plaît notre petit coin bureau ? On y passe beaucoup de temps, il a aussi le droit de s'égayer...

Il manque peut-être un panneau en liège, mémo XXL, pour afficher des photos ou les listes de choses à faire, sans abîmer le mur.

Ce triangle coloré fait écho au mur opposé. Un meuble secrétaire y est adossé. Je voudrai le relooker et le détourner de son utilisation première pour lui donner une autre fonction. Et j'ai ma p'tite idée ! Je vais ressortir mes pinceaux, mais pas que... Et je n'en ai pas terminé avec les caisses à vin. C'est toujours d'actualité.


A bientôt !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 13 avril 2022

L'instant thé

Je vous ai déjà parlé, je crois, du salon Tisséade, un grand marché aux tissus. On y trouve tout ce qu'il faut pour mener à bien nos projets couture. Les produits exposés sont nombreux, très (trop !) nombreux. J'ai découvert ce salon, à Cholet, juste avant le premier confinement. Quel bonheur !

Dimanche 13 février, petite virée chez Tisséade, à la Roche-sur-Yon, avec Séverine. On farfouille, on regarde, on admire, et on se laisse tenter... Il vaut mieux s'y rendre avec un ou des projets à réaliser, sinon, on ne sait pas où donner de la tête ! Séverine recherche un tissu particulier pour coudre des sachets de thé : du Célamide. Hein, quoi ? C'est un voile biodégradable, transparent, confectionné avec de l'acide polylactique, c'est-à-dire de l'amidon de maïs. Le Célamide convient tout à fait au contact alimentaire, il n'entraîne pas de modification dans la composition des aliments.

Ça y est, j'ai deux/trois projets qui me passent par la tête : sachets pour thés, infusions, tisanes, décoctions mais aussi emballages transparents pour le transports ou le stockage des aliments (sacs à vrac). Je vais les ajouter à la (longue) liste de mes envies ! La confection de nos propres sachets réutilisables représente une vraie démarche écologique et économique.



Matériel nécessaire

Du Célamide,
paire de ciseaux,
fil,
MAC,
petite chute de tissu coton,
ficelle alimentaire de 80 cm.


Sachet de thé, petit format

1. Découper un rectangle dans le tissu Célamide de 8 x 14 cm. Les valeurs de couture de 1 cm sont comprises.
2. Sur un grand côté, rabattre 1 cm de tissu et coudre l'ourlet de glissière.


3. Plier le tissu en deux, endroit contre endroit. Bien assembler les côtés. Coudre le bas du sachet et le côté sans dépasser la coulisse.


4. Retourner le sachet sur l'endroit et ressortir les angles.
5. Enfiler la ficelle dans la coulisse (retour de 1 cm) avec une aiguille.


6. Nouer ensemble les extrémités du cordon. Vous pouvez aussi ajouter une perle en bois pour une jolie finition.


Sachet de thé, lavable, grand format

J'ai choisi de coudre un grand format, pour faire infuser thés, rooibos, tisanes, directement dans une théière, gourde ou carafe, à chaud ou à froid.


1. Couper dans le Célamide un grand rectangle de 12 x 15 cm. Les valeurs de couture de 1 cm sont comprises.
2. A chaque extrémité (petit côté), rabattre le tissu sur 1 cm et coudre un petit ourlet qui servira de passage à la ficelle.
3. Plier la pièce de tissu en deux, endroit contre endroit, et coudre les deux côtés bord à bord jusqu'à la coulisse, sans la dépasser.
4. Retourner sur l'endroit. Bien ressortir les angles.
5. Passer la ficelle dans l'ourlet. Les deux extrémités doivent se rejoindre du même côté. Nouer, faire un double nœud. La fermeture à coulisse (cordon de serrage) assure l'étanchéité pour éviter tout risque de fuite.


La languette

1. Dans le tissu coton, couper un rectangle de 4 x 10 cm.


2. Plier en deux, endroit contre endroit, coudre les côtés en laissant une ouverture sur le sommet.


3. Retourner sur l'endroit, insérer le nœud du cordon par l'ouverture, à l'intérieur de la languette.
4. Réaliser une surpiqûre tout autour à 2 mm du bord, tout en fermant l'ouverture.


Voilà, c'est fini ! Ah non... Garnissez-le de votre thé préféré ! Ces sachets vous permettront d'avoir toujours sous la main votre boisson préférée.

Nettoyage des sachets. Retourner le sachet pour le vider (au compost ou dans les plantes vertes). Rincer à l'eau claire et/ou laver avec un savon neutre ou de Marseille. Une coloration du tissu Célamide va se produire du fait des tanins, il va joliment se teinter.


Je vais tenter une seconde cousette avec ce tissu : un filtre à café, lavable et réutilisable.

Le Célamide a l'avantage d'être facile à coudre. De plus, il ne s'effiloche pas. Le lavage se fait à la main, à l'eau claire ou avec du savon neutre, ou avec de la lessive compatible avec le contact alimentaire. Il supporte des températures allant de -20°C à 100°C. Hé ! On peut coudre des sacs de congélation ! Une autre bonne idée ! Lorsqu'il est trop usé, il peut être mis au compost. Il faut juste penser à retirer la ficelle et la languette. Le Célamide est une véritable alternative aux filtres jetables en papier.

Merci Séverine, sans toi, je n'aurais probablement pas découvert ce tissu.

A bientôt, bonne semaine.
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 16 février 2022

Mille et une histoires

Les personnages : deux enfants, une maman caviste (ça a son importance, vous allez comprendre !), une mamie fan de décoration, un papi bricoleur et qui œuvre toujours pour satisfaire nos envies. Tous sont accros aux livres.

Le lieu : la chambre de Lenny.

Le drame ou intrigue : une petite bibliothèque qui croule sous les livres et qui... s'écroule. Les étagères de ce meuble sont étroites et manquent de hauteur. Les livres glissent au sol, y restent (!) et encombrent le passage. Pour encourager Lenny à ranger ses livres, il était temps de lui proposer un contenant ludique facilement accessible.

L'histoire : les bonnes bouteilles ont été vidées, ne restent que les belles caisses en bois, que l'on a mises de côté. Accumulées et débarrassées de leurs couvercles et séparateurs, elles se transforment en bibliothèque de caractère à tout petit prix. Ni une ni deux, on en fait une belle étagère design. On a un coup de cœur pour ces jolies boîtes à poser, empiler ou suspendre un peu partout, pour un rangement pratique et déco.

Direction la chambre de Lenny pour commencer.


Les caisses se déclinent en plusieurs formats et se prêtent à toutes les configurations. On joue en imaginant des combinaisons géométriques pour optimiser la place. Je les ai déplacées plusieurs fois pour rechercher le meilleur agencement. Puis papi est entré en scène avec perceuse et visseuse. La bibliothèque est composée de caisses à vin reliées entre elles, avec ou sans fond.


Les enfants aiment les boîtes range-tout idéales pour ranger et exposer leurs trésors et leurs bouquins, elles offrent de multiples possibilités en déco intérieur. Pour un rangement d'appoint, boîtes et caisses à vin font bien volontiers le mur.


Et voilà ! De la bouteille de vin... aux livres : tu t'es vue quand t'es bue ?

Lenny a commencé son rangement, bien vite rejoint par Nathalie. On ne sait pas lequel des deux était le plus heureux ! Il en a profité pour trier et sélectionner les livres qu'il ne lit plus, parce qu'il a grandi, pardi.



La prochaine fois, on répètera l'exercice dans la chambre de Wendy, le temps de récupérer quelques caisses vides à la boutique. Ce sera le second chapitre de cette histoire.


Bon à savoir : où trouver des caisses à vin ?
Ce n'est plus si facile, car elles sont aujourd'hui assez recherchées. On peut en acheter des lots sur le bon coin, eBay ou autres petites annonces, dans les vide-greniers et solderies. Certains magasins vendent des caisses en bois neuves. On peut aussi en récupérer lors des foires au vin ou mieux, chez votre caviste préféré(e) !


Matériel nécessaire

des caisses à vin de différentes tailles,
mètre et crayon,
vis et tournevis,
perceuse et visseuse électriques,
de la peinture et/ou du papier peint,
pinces à dessin.



Comment fait-on ?

1. Dépoussiérer les caisses, retirer les échardes et les agrafes, poncer si nécessaire.
2. Mesurer l'espace disponible.
3. Réfléchir aux dimensions des livres : pour les BD et les livres de grande taille, il faut positionner les caisses à la verticale. Les livres plus petits tiennent parfaitement dans des caisses posées à l'horizontale.
4. Réaliser des pré-trous, il sera plus facile de manipuler la perceuse à l'intérieur des caisses.
5. Peindre les caisses ou décorer les fonds avec du papier peint, si vous le souhaitez.
6. Plaquer l'arrière des caisses au mur, les différences de profondeur seront visibles sur l'avant.
7. Consolider la structure en vissant les caisses les unes aux autres. L'autre option consiste en des pinces à dessin qui solidarisent les caisses sans les percer. Si votre bibliothèque est haute, fixer certaines caisses au mur pour éviter le basculement.


Le rangement en caisses à vin est une solution si économique qu'on peut l'utiliser dans d'autres coins de la maison ! Vous verrez, on a l'impression de jouer aux Lego.

L'amour des mots n'a pas d'âge ! Que vous soyez grand ou petit, cette bibliothèque devrait vous plaire. Osez en construire une vous-même !

Belle semaine, belles lectures, et à bientôt.
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...